dimanche, 07 mai 2017 17:03

Joseph Delaney - L'Epouvanteur, tome 7 : Le Cauchemar de l'épouvanteur

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Synopsis

" Je rêvais de Lime l'Osseuse... Elle trônait dans une grande salle. Le Malin se tenait à côté d'elle, une main posée sur son épaule. Des prisonniers hurlant de terreur attendaient d'être décapités, et le sol était rouge de sang. " La guerre. qui faisait rage au sud du Comté, a maintenant gagné l'ensemble du pays. A leur retour de Grèce. Tom Ward et John Gregory découvrent que les soldats ont mis le feu à la maison de Chipenden, réduisant en cendres la précieuse bibliothèque. De plus, pendant leur absence, les sorcières de Pendle ont libéré Lime l'Osseuse, que l'Epouvanteur avait enfermée dans une fosse. Rester dans le Comté s'avère trop dangereux. En compagnie de la jeune Alice, et des trois chiens, Griffe, Sang et Os, Tom et son maître s'embarquent pour l'île de Mona, gouvernée par le cruel lord Barrule. Seulement, ils n'y sont pas les bienvenus...

Editions Bayard (2011)
350 pages
Fantasy / Jeunesse

Mon avis

De retour de Grèce où Tom a perdu sa mère, il découvre que les soldats ont mis le feu à la maison de Chipenden de John Gregory. Sa précieuse bibliothèque est partie en fumée, seul le Bestiaire en a réchappé. Il va devoir tout reconstruire mais pour l’heure, c’est trop dangereux de rester dans le Comté. Lizzie l’Osseuse qui était enfermée dans une fosse est désormais en liberté et elle va vouloir se venger. Tom, son maitre, Alice et les trois chiens se rendent donc maintenant sur l’Ile de Mona, gouvernée par le terrible lord Barrule et ils vont vite se rendre compte qu’ils ne sont pas les bienvenus !

Lizzie l’Osseuse est la mère d’Alice, cela ne va pas être facile pour elle de prendre une décision. Elle sait très bien que ce n’est pas une bonne mère mais comment la tuer soi-même ?!
Dans ce tome, nous découvrons également une nouvelle créature, le buggane, ainsi qu’un chaman qui le contrôle.
Nous découvrons un épouvanteur vieilli, fatigué et qui en a marre ! Il va vite falloir que Tom prenne un peu plus conscience de ce qu’il est parce que John Gregory ne tardera pas à nous claquer entre les doigts, j’ai l’impression !

C’est encore un bon tome que j’ai découvert et sortir du Comté fait du bien.

Ma note : 8 / 10

Laissez un commentaire

Je reçois beaucoup de spam (en anglais pour la plupart) qui n'ont rien à faire au milieu de tous vos commentaires. Il n'est aucune question pour moi de faire une quelconque modération, mais je suis obligé d'activer l'approbation des commentaires afin de filtrer tous ces messages non désirés.
Votre commentaire sera mis en ligne rapidement.