dimanche, 19 juin 2016 07:23

Kathy Dorl - Y'a comme un lézard

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Synopsis

Mila, jeune femme surdouée et dotée de compétences hors du commun, travaille pour l’Agence Spatiale Européenne. Ses passions : la protection animale et la défense de l’environnement. Sa faiblesse : son isolement social provoquant sa perte de contrôle sur les événements. Mila, Faustine, « Boss », Hadrian et Maxime sont les attachants héros de « Y’a comme un lézard », le sixième livre de Kathy Dorl – avec la participation de Marc Escayrol –, qui brasse de nombreux sujets chauds bouillants sans se donner de grands airs. Entre secrets, trahisons, obstacles, une épreuve, plus terrible encore, s’annonce. Des rires aux larmes, « Y’a comme un lézard » est un roman où notre monde est présenté avec humour, une pointe de fantastique, mais surtout beaucoup de tendresse... pour la joie de lire.

Editions Hélène Jacob (2016)
212 pages
Humoristique

Mon avis

Mila est surdouée et même plus car elle est capable de faire bouger les objets, de connaitre les pensées des gens, elle a une super mémoire... Actuellement, elle travaille à Kourou mais elle a pour passion la protection animale et la défense de l’environnement.
Mais pendant ce temps, en France, d’étranges phénomènes se produisent comme une ferme d’élevage intensif qui est ravagée par un incendie... Les services secrets pensent alors aux capacités extraordinaires de Mila mais ils n’ont pas de preuves.

Mila m’a tout de suite fait penser à Leeloo de « CTRL+Q » et je me suis même demandée si elle n’avait pas un lien de parenté. Mais je ne crois pas ou alors je l’ai loupé.

Alors Kathy Dorl, c’est quoi ? De l’humour, des jeux de mot, de la détente, du plaisir et une héroïne avec un sacré caractère et qui sait ce qu’elle veut. Et Mila, ce qu’elle souhaite c’est protéger et aider les animaux mais aussi notre Mère Nature qui dépérit et est condamnée.
Mais ce thème principal n’est pas rébarbatif et énoncé dans le sens où nous devons le fait. Kathy utilise l’humour et joue habilement avec Mila pour nous faire passer des messages.

Au programme de ce roman, de l’humour (bien entendu), une enquête, des pouvoirs spéciaux, des sabotages, des extra-terrestres, les services secrets et une planète en danger...

C’est vraiment une lecture rapide, plaisante et divertissante mais je reste toujours fan de sa trilogie « Ce que femme veut », « Fifty-fifty » et « Le cœur des femmes bat plus vite ».

Ma note : 8 / 10

Le fait que l'étoile de mer ait survécu 650 millions d'années alors qu'elle n'a pas de cerveau est une bonne nouvelle pour les cons ! Rumine une dernière fois Mila avant de s'enfoncer dans un profond sommeil.

Je remercie les Editions Hélène Jacob pour m’avoir permis de découvrir ce roman antimorosité.
Vous pouvez retrouver la fiche du livre, en cliquant sur ce logo :

Hélène Jacob

Laissez un commentaire

Je reçois beaucoup de spam (en anglais pour la plupart) qui n'ont rien à faire au milieu de tous vos commentaires. Il n'est aucune question pour moi de faire une quelconque modération, mais je suis obligé d'activer l'approbation des commentaires afin de filtrer tous ces messages non désirés.
Votre commentaire sera mis en ligne rapidement.