mercredi, 11 janvier 2017 13:48

M.I.A. - Les Affligés, tome 3 : Révélation

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Synopsis

Après un long périple à travers la région hostile d’Undin, durant lequel Naryë et ses compagnons ont franchi une succession d’obstacles, tous ont rejoint Ulemus, étape ultime de leur voyage commencé presque cinq mois plus tôt.
Leur objectif : atteindre la huitième strate, située sous les plus anciennes ruines de la Ville Interdite, en espérant y trouver de quoi combattre l’Affliction et la perte progressive du Don.

Avec l’aide des trois Protecteurs envoyés par Coline et celle d’Aremun, le familier de Senbi, le groupe s’engage dans une descente semée d’embûches.
L’obscurité oppressante, les gouffres mortels, les secousses provoquées par le volcan Jawah et la troupe de mercenaires lancée à la poursuite des quinze voyageurs sont autant de difficultés à surmonter.
Tandis que l’épuisement, la soif et la peur s’emparent d’eux, une mystérieuse créature apparemment invincible les prend en chasse.

L’Observatrice et ses alliés n’ont d’autre choix que de fuir vers les profondeurs, sans pouvoir utiliser pleinement leur magie, au risque d’y perdre leur santé mentale.
Car l’ivresse du Don ronge les membres du groupe, un à un, et ils ne disposent que de quelques heures pour accomplir leur destinée.
En bas, dans les ténèbres, la cause originelle des temps sombres attend de leur être révélée.
Mais quel prix devront-ils tous payer pour satisfaire la vision de Naryë ?

Editions Hélène Jacob (2016)
384 pages
Fantasy

Mon avis

Naryë et ses compagnons ont franchi de nombreux obstacles pour arriver sur l’île d’Undin. Séparés, ils se sont enfin retrouvés et sont arrivés à leur ultime voyage : Ulemus. Ils doivent maintenant atteindre la dernière strate de cette ville engloutie par les coulés de lave du volcan Jawah, par les tremblements de terre...
L’obscurité, l’épuisement, la soif, la peur font maintenant partie de leur quotidien. Mais ils sont aussi poursuivis par une créature invoquée par leurs ennemis qui ne sont pas loin. De plus l’ivresse du Don s’empare des membres du groupe un par un, les Guérisseurs essaient tant bien que mal de les aider mais ils sont à bout de force.
Vont-ils arriver à atteindre les profondeurs de ces ténèbres ? Tout cela pour vérifier que la vision de Naryë est juste...

J’ai énormément aimé l’alternance entre le passé et le présent dans ce tome comme dans les livres précédents. Nous comprenons ainsi, au fur et à mesure, de notre avancée dans la lecture pourquoi ils doivent se rendre à la huitième strate de la Ville Interdite. Le passé se déroule il y a quatre-vingt cinq ans lors du mois des décisions où nous apprenons comment les Affligés sont « nés ».
Le présent se déroule dans Ulemus et l’alternance des points de vue des personnages est aussi très agréable, nous entrons dans les pensées de chacun et nous ressentons ainsi cette traversée avec leurs émotions propres. Même Aremun, le familier de Senbi partage son point de vue avec nous. C’est envoutant !
Le fait qu’il y ait énormément de personnages à suivre ne pose aucun problème avec cette technique et je me suis attachée à tous, en bien en en mal mais, à mes yeux, ils sont tous importants !

L’ambiance du roman est oppressante, sombre... Nous sommes totalement désorientés en descendant les différentes states d’Ulemus et en quelques heures d’avancée, nous pensons vivre des jours et des jours dans les profondeurs de la Ville.
Je savais qu’il y aurait un retournement de situation au niveau des personnages, je l’attendant mais je ne pensais pas du tout à ce que ce soit lui qui les trahisse. Et oui il y a un traite (ou une traitresse) dans l’histoire mais je ne peux pas vous en dire plus, bien entendu !! Ensuite, je trouve que les différents protagonistes ont beaucoup évolué depuis le premier tome. Par forcément qu’au niveau de leur Don qui s’est endurci et est devenu beaucoup plus fort mais surtout au niveau de leur mentalité. Ils sont soudés, proches les uns des autres, au point d’accepter de se sacrifier pour un camarade. C’est beau et touchant !

Rolala ce final est impressionnant, j’ai pleuré comme un bébé et même mon homme ne comprenait pas que je puisse verser des larmes en lisant un livre. C’est dur et beau à la fois, c’est sadique et merveilleux...
La trilogie est parfaite, elle gagne en intensité et en émotions au fil des tomes. Je ne peux que recommander celle-ci !

Ma note : 9,5 / 10

Coup de coeur

Je remercie les Editions Hélène Jacob pour m’avoir permis de découvrir cette super trilogie !
Vous pouvez retrouver la fiche du livre, en cliquant sur ce logo :

Hélène Jacob

Laissez un commentaire

Je reçois beaucoup de spam (en anglais pour la plupart) qui n'ont rien à faire au milieu de tous vos commentaires. Il n'est aucune question pour moi de faire une quelconque modération, mais je suis obligé d'activer l'approbation des commentaires afin de filtrer tous ces messages non désirés.
Votre commentaire sera mis en ligne rapidement.