vendredi, 10 mars 2017 15:08

Nancy H. Kleinbaum - Le Cercle des poètes disparus

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Synopsis

Il fut leur inspiration.
Il a transformé leur vie à jamais.
A Welton, un austère collège du Vermont, dans les années 60, la vie studieuse des pensionnaires est bouleversée par l'arrivée d'un nouveau professeur de lettres, M. Keating.Ce pédagogue peu orthodoxe va leur communiquer sa passion de la poésie, de la liberté, de l'anticonformisme, secouant la poussière des autorités parentales, académiques et sociales. Même si le drame - le suicide d'un adolescent déchire finalement cette expérience unique, même si Keating doit quitter le collège, il restera pour tous celui qui leur a fait découvrir le sens de la vie.
Le roman du film-événement de Peter Weir, Oscar 1990 du meilleur scénario, qui a bouleversé des centaines de milliers de spectateurs.

Editions Le Livre de Poche (2002)
192 pages
Drame

Mon avis

« Le cercle des poètes disparus » est avant tout, pour moi, un film avec le cultissime Robin Williams.
A Welton, dans les années 60, dans un collège traditionnaliste du Vermont où la discipline et l’honneur ont toute leur place, nous découvrons un groupe d’élève où leur nouveau professeur de littérature, M. Keating essaie de leur enseigner de nouvelles choses à propos de la poésie. Celui-ci prône l’anticonformisme et le goût de la liberté.

Ce roman m’a permis de me replonger dans un film que j’ai adoré car c’est une novélisation du scénario. Nous ne pouvons que le dévorer. Les personnages sont bien décrits et il est agréable de les suivre au cœur de leur école et de leur cercle.
Tout comme le film, c’est un livre qui dénonce le conformisme et qui nous montre que la liberté d’expression et de penser est aussi importante.

C’est vraiment un roman divertissant et agréable.

Ma note : 8,5 / 10

« Ô Capitaine, mon Capitaine »

Laissez un commentaire

Je reçois beaucoup de spam (en anglais pour la plupart) qui n'ont rien à faire au milieu de tous vos commentaires. Il n'est aucune question pour moi de faire une quelconque modération, mais je suis obligé d'activer l'approbation des commentaires afin de filtrer tous ces messages non désirés.
Votre commentaire sera mis en ligne rapidement.

1 Commentaire

  • Posté par Nathalie Cabic (02/04/2017 - 20:18)

    Coucou
    Tout comme toi c'est avant tout pour moi un film culte. Mais j'ai toujours eu peur de lire ensuite le roman qui en découle par risque de déception. Ça me fait pareil pour la ligne verte. Mais la c'est pire j'adore le film mais je ne peux pas lire de Stephen King lol