samedi, 07 octobre 2017 12:30

Xavier Zakoian - Du vent dans les toiles d’araignée

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Synopsis

Ce roman à clefs est librement inspiré des vies de Marilyn Monroe et d’un proche de Jean Moulin. La résistance sous toutes ses formes, donc.

C’est l’histoire de leurs chemins mêlés à la faveur de quelques mots écrits à la va-vite dans un musée, déclencheurs d’une réminiscence des temps troublés de la Seconde Guerre mondiale. Un peu comme si la poésie, la passion et la guerre étaient un même appel au secours sans cesse renouvelé.

De New York à Paris, la recherche de Zelda et le secret de Bart se répondent en écho à travers les âges, les rendez-vous ratés et certaines scènes mythiques de l’icône sexuelle du XXe siècle.

Au fond, leur recherche d’absolu – devenir un « monstre lumineux » pour l’une, l’actrice du siècle, se contenter d’une vie hors du réel pour l’autre, masquant les blessures du passé – est peut-être leur ultime ressort existentiel qui se nourrit de leurs secrets intimes et trouve sa fulgurance dans la grande Histoire qui s’écrit.

Editions Hélène Jacob (2016)
208 pages
Historique / Drame

Mon avis

Norma Jeane Mortenson s’appelle Zelda Zonk quand elle veut être anonyme ou Marilyn Monroe quand son double, le « monstre », l’icône, prend sa place et qu’elle est sous les feux des projecteurs. Celle-ci cache ses doubles mais aussi ses blessures, son enfance, ses angoisses... Jusqu’au jour où elle rencontre Bart, un proche de Jean Moulin qui, lui, cache son passé, son amour perdu, sa tristesse...
Et à travers quelques mots griffonnés dans un musée, les deux êtres vont se découvrir. Bart sera un des rares à rencontrer le « monstre » mais est-ce elle ou Zelda qu’il voudra vraiment ?

 

Nous voyageons de New-York à Paris, au cœur de la Seconde Guerre Mondiale lors de la résistance et des tortures de la Gestapo ou encore au centre d’un culte médiatique de la sensuelle blonde au foulard ou même dans le passé d’une mère absente et fêtarde...
La rencontre de ces deux personnages est improbable et c’est ce qui la rend si belle. J’ai énormément appris sur Marilyn Monroe, je ne savais même pas que l’actrice se sentait si seule, si à part des autres...
On sent bien que Xavier Zakoian est un passionné. Il met tellement d’ardeur, d’amour dans l’écriture de ses deux destins. Nous sommes embarqués dans l’histoire et il est très dur de lâcher le roman.

 

C’est vraiment un magnifique livre, poétique et touchant.

Ma note : 8,5 / 10

Je remercie les Editions Hélène Jacob de m’avoir permis de découvrir ce magnifique roman plein de tendresse et de poésie.
Vous pouvez retrouver la fiche du livre, en cliquant sur ce logo :

Hélène Jacob

Laissez un commentaire

Je reçois beaucoup de spam (en anglais pour la plupart) qui n'ont rien à faire au milieu de tous vos commentaires. Il n'est aucune question pour moi de faire une quelconque modération, mais je suis obligé d'activer l'approbation des commentaires afin de filtrer tous ces messages non désirés.
Votre commentaire sera mis en ligne rapidement.