jeudi, 05 mars 2015 18:51

Hervé Jubert - Le Palais des Mirages

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Synopsis

Clara Charpentier joue la fée danse palais des Mirages, une illusion optique créée par son père, lorsqu'un accident manque de lui coûter la vie. Accident ou sabotage ? Avec les palais de l'Exposition universelle comme toile de fond, Clara, Lukas, des industriels de la guerre et une bande d'illuminés russes vont être entraînés dans un tourbillon d'événements dont l'issue décidera de la couleur du XXe siècle. Sera-t-il blanc comme la paix ou rouge du sang de la guerre ? Bienvenue à Paris en 1900.

Editions Albin Michel (2009)
359 pages
Fantastique / Jeunesse

Mon avis

J'ai craqué sur ce roman surtout pour la couverture car je la trouve très jolie. Le résumé motive ensuite à lire et finalement...

Nous sommes au cœur de l'Exposition Universelle de Paris en 1900 et plus précisément au Palais des Mirages où une fée plane... Enfin jusqu'à ce qu'elle tombe et soit sauver par Lukas. Elle se retrouve alors entrainer à la recherche d'une secte russe qui possède une fiole contenant un Dieu, Loki, celui de la guerre et de la dévastation dans la mythologie nordique. Clara et Lukas s'associent pour empêcher l'apocalypse.

Les descriptions de l'Exposition Universelle sont très belles, précises, on s'y croirait. Il doit y avoir un énorme travail de recherche derrière tout ça. Mais c'est tellement bien décrit et si souvent que l'intrigue met du temps à arriver et traine en longueur. On se lasse alors facilement du roman.

Entre courses poursuites dans les ruelles, les souterrains, visite des elfes noirs, traque d'un étrange écureuil... l'enquête de nos héros est ambitieuse et mouvementée.

La fin m'a perturbé, je ne m'attendais pas à ça, je ne voulais pas ça. Je ne vais rien vous dire mais elle ne me satisfait pas du tout. Mais c'est vrai aussi que cette fin surprenante intrigue et change de ce que je peux lire d'habitude.

Au final, j'ai trouvé que la plupart des choses sont trop farfelues, on nage dans un fouillis sans nom, l'histoire est trop tirée par les cheveux... mais la partie historique et les descriptions de l'Exposition Universelle rattrapent le tout, même s'il y en a trop.

Ma note : 5,5 / 10

Laissez un commentaire

Je reçois beaucoup de spam (en anglais pour la plupart) qui n'ont rien à faire au milieu de tous vos commentaires. Il n'est aucune question pour moi de faire une quelconque modération, mais je suis obligé d'activer l'approbation des commentaires afin de filtrer tous ces messages non désirés.
Votre commentaire sera mis en ligne rapidement.

1 Commentaire

  • Posté par klo (10/03/2015 - 18:59)

    je ne t'oubli pas promis!! il serait sur ma table de nuit si j'en avais une.