samedi, 18 novembre 2017 15:16

Justine Niogret - Chien du heaume

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Synopsis

On l'appelle Chien du Heaume parce qu'elle n'a plus ni nom ni passé, juste une hache ornée de serpents à qui elle a confié sa vie. La quête de ses origines la mène sur les terres brumeuses du chevalier Sanglier, qui règne sans partage sur le castel de Broe. Elle y rencontre Regehir, le forgeron à la gueule barrée d'une croix, Iynge, le jeune guerrier à la voix douce, mais aussi des ennemis à la langue fourbe ou à l'épée traîtresse. Comme la Salamandre, cauchemar des hommes de guerre...

On l'appelle Chien du Heaume parce qu'à chaque bataille, c'est elle qu'on siffle.

Dans l'univers âpre et sans merci du haut Moyen Âge, loin de l'image idéalisée que l'on se fait de ces temps cruels, une femme se bat pour retrouver ce qu'elle a de plus cher, son passé et son identité.

Editions J'ai lu (2011)
208 pages
Fantasy

Mon avis

Chien du Heaume est une femme mercenaire qui n’a ni nom, ni passé et surement aucun avenir. Ce qu’elle aime le plus, c’est se battre, jusqu’au jour où elle rencontre le chevalier Sanglier qui va l’inviter à se reposer dans le castel de Broe. L’hiver passe et elle oublie sa mission : retrouver son identité.

 

Chien est vraiment un personnage atypique qu’il est intéressant de découvrir. Elle est forte, une véritable guerrière sans scrupules mais également une amie fidèle. Elle a certes un physique peu avantageux mais elle est de confiance et son caractère rude la rend attachante. Son arme de prédilection, la hache, est, en quelque sorte, un héritage de son père défunt et elle la manie comme une pro.
Les événements s’enchainent sans s’interrompre et les personnages secondaires ne sont pas en reste dans le roman et chacun joue un rôle important pour Chien.
L’atmosphère du roman est sombre, dure, masculine... Les termes de la chevalerie et de ce début de Moyen Age sont nombreux mais un lexique permet de ne pas se perdre.
Le seul reproche que j’aurais sur ce roman, c’est que l’intrigue principale, la recherche d’identité de Chien, est un peu vite reléguée au second plan dès que l’hiver pointe le bout de son nez avec les premières gelées et qu’il faut se mettre à l’abri.

 

J’ai été plus que surprise par ce roman mais beaucoup de questions restent encore en suspens, heureusement qu’une suite existe.
Je ne peux que conseiller cette lecture qui sort de l’ordinaire avec son ambiance cruelle et son héroïne atypique.

Ma note : 7,5/10

Laissez un commentaire

Je reçois beaucoup de spam (en anglais pour la plupart) qui n'ont rien à faire au milieu de tous vos commentaires. Il n'est aucune question pour moi de faire une quelconque modération, mais je suis obligé d'activer l'approbation des commentaires afin de filtrer tous ces messages non désirés.
Votre commentaire sera mis en ligne rapidement.