mercredi, 02 mars 2016 19:16

Kei Kanai - Un si joli mensonge

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Synopsis

Yukari Yoshito est ce que l’on pourrait appeler un génie de la toile ! Peintre en totale harmonie avec ses créations, Yukari est pourtant une personne qui ne trouve aucun plaisir dans la vie. Eprouvant un profond mal-être, il va voir sa vie changer le jour où il oublie son parapluie dans un train. Kurosu Keiichiro, qui étudie l’art dans la même école que Yukari, est un grand admirateur du travail de son camarade. Après avoir trouvé le parapluie et réaliser que celui-ci appartient à Yukari, il va lui rapporter... De ce simple évènement va alors naître une amitié qui permettra à Keiichiro de s’impliquer un peu plus dans la vie de l’artiste névrosé et de l’aider. Cependant, en apprenant chaque jour un peu plus sur la vie de Yukari, Keiichiro va voir ses sentiments évoluer. Mais s’il ne s’agit plus d’admiration ou d’amitié, quelle décision prendre ?

Editions Taifu comics (2013)
200 pages
Yaoï

Mon avis

Yukari est un génie de la peinture et comme tous les artistes, il est torturé. Jusqu’au jour où il oublie son parapluie dans le train et Kurosu lui tend au dernier moment mais c’est trop tard les portes se sont refermées. Obligé de dormir chez Yukari, une grande amitié va naitre entre eux et leurs sentiments vont peu à peu évoluer, passant de l’admiration, à l’amitié et enfin à l’amour...

J’ai beaucoup apprécié que Yukari soit un artiste enfermé dans sa bulle, concentré sur ses créations quand il travaille. C’est vraiment tel que l’on se représente un génie mais n’est-ce pas un peu trop exagéré aussi ?

Je ne sais quoi penser des graphismes. Autant j’ai aimé le style, les expressions, les émotions... Autant j’ai détesté les yeux de Yukari : énorme, globuleux, aliénant et pas du tout crédible. On aurait dit des yeux d’un très mauvais shojo. Et c’est ce qui contraste beaucoup trop avec l’ambiance de ce one-shot et le reste des dessins.
Nous sommes un peu dans l’esprit de l’artiste, dépouillé, sobre quand il ne travaille pas et explosif, chaotique quand il s’adonne à sa passion. Etrange et fascinant !

L’équilibre entre les personnages est réussi. Entre Yukari qui a besoin d’aide et Kurosu qui accepte de l’aider sans rien attendre en retour, c’est joli et mignon. Mais je reste tout de même perturbée par les yeux du génie.

Ma note : 7,5 / 10

Lu 2292 fois Dernière modification le mercredi, 01 mai 2024 16:20

Laissez un commentaire

Je reçois beaucoup de spam (en anglais pour la plupart) qui n'ont rien à faire au milieu de tous vos commentaires. Il n'est aucune question pour moi de faire une quelconque modération, mais je suis obligé d'activer l'approbation des commentaires afin de filtrer tous ces messages non désirés.
Votre commentaire sera mis en ligne rapidement.

Le site utilise des cookies pour son fonctionnement et réaliser des statistiques.