samedi, 04 janvier 2014 18:34

Violette Leduc - Thérèse et Isabelle

Synopsis

«Isabelle allongée sur la nuit enrubannait mes pieds, déroulait la bandelette du trouble. Les mains à plat sur le matelas, je faisais le même travail de charme qu'elle. Elle embrassait ce qu'elle avait caressé puis, de sa main légère, elle ébouriffait et époussetait avec le plumeau de la perversité. La pieuvre dans mes entrailles frémissait, Isabelle buvait au sein droit, au sein gauche. Je buvais avec elle, je m'allaitais de ténèbres quand sa bouche s'éloignait. Les doigts revenaient, encerclaient, soupesaient la tiédeur du sein, les doigts finissaient dans mon ventre en épaves hypocrites.»

Dans Thérèse et Isabelle, longtemps censuré, Violette Leduc tente de «rendre le plus minutieusement possible les sensations éprouvées dans l'amour physique».
Voici des pages âpres et précieuses, d'une liberté de ton qu'aucune femme écrivain n'avait osé prendre en France avant elle.

Editions Folio (2013)
143 pages
Érotisme

Mon avis

Lors de la présentation du manuscrit de son livre, dans les années 50, Violette Leduc choque et celui-ci est jugé comme scandaleux... Mais lors de la génération 68 où la révolution sexuelle est à son comble, la censure recule et elle peut être publiée mais partiellement. La version intégrale ne sortira qu'en 2000 et c'est celle-ci que j'ai pu lire.

Thérèse et Isabelle, deux jeunes filles adolescentes (17 et 18 ans) et pensionnaires découvrent chaque nuit leur corps, ainsi que le plaisir de l'amour charnel. L'interdit les pousse à s'aimer en cachette. La peur d'être séparées, surprises, dénoncées... rend leur sentiment puissant. Dès qu'elles ont un moment, elles assouvissent leur passion lors de la pause déjeuner, de la simulation d'un malaise... tout est prétexte à se retrouver, à s'embrasser, à se caresser...
Un amour éphémère, un amour intense, un amour incandescent...

C'est la découverte de l'homosexualité entre les deux femmes. Les passages sexuels sont décrits précisément, simplement et avec poésie, même si parfois, c'était assez compliqué d'imaginer la scène...
C'est vrai que je ne suis pas habituée à lire de l'érotisme, et j'ai trouvé que c'est un livre qui charme et choque à la fois par son écriture crue et poétique.

Mais c'est peut-être trop poétique car j'ai eu beaucoup de mal avec ça, je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages qui, pour moi, n'étaient pas naturels, réels. J'aurais aimé que ce soit plus osé, qu'il n'y ait pas autant de retenus entre les deux jeunes femmes, ce qui donne, au final, beaucoup de longueurs dans l'histoire. Mais c'est aussi le style de l'auteure.
Tout est sur leur découverte du sexe, de leurs ébats, il me manque des détails sur leur amour, leur vie quotidienne, leur passé... Le roman est trop court à mon gout et ses détails-là sont passés à la trappe.

Ma note : 7 / 10

Je remercie les Editions Folio et Livraddict pour cette découverte d'un genre que je n'ai pas l'habitude de lire.

Laissez un commentaire

Je reçois beaucoup de spam (en anglais pour la plupart) qui n'ont rien à faire au milieu de tous vos commentaires. Il n'est aucune question pour moi de faire une quelconque modération, mais je suis obligé d'activer l'approbation des commentaires afin de filtrer tous ces messages non désirés.
Votre commentaire sera mis en ligne rapidement.

2 Commentaires

  • Posté par Lulubel (05/01/2014 - 19:12)

    Ce livre a l'air de donner envie, mais est-ce que je me laisserais tenter ... je ne sais pas ...

  • Posté par Sabrina (06/01/2014 - 02:08)

    Tes pas "vachement" à la bourre pour cette chronique cocotte ? L'éditeur vous avez donné un autre délai que le 1 mois de Livraddict ? Parce que moi ça ne m'est jamais arrivé d'avoir un autre délai...
    En tout cas, au cas ou non, tu va te faire gronder ptdr !

    Sinon si tu veux quelques chose de plus osé dans la "découverte de la sexualité", lit "l'histoire de l'oeil" de George Bataille, tu seras servis... par contre c'est pas lesbien ^^

Le site utilise des cookies pour son fonctionnement et réaliser des statistiques.