lundi, 30 novembre 2015 20:35

Marie-Noëlle Garric - Ainsi font, font, font...

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Synopsis

J’ai commencé cette carrière sans savoir qu’elle allait durer longtemps.
Disons plutôt que je ne l’ai appréhendée qu’année après année, comme une fourmi tâcheronne.
J’y ai arpenté des couloirs variés, carrelés en noir et blanc ou en vieux lino usé.
J’y ai côtoyé des sages et des agités, de délicieux dilettantes, des fainéants revendiqués, des laborieux ou des rapides.
J’ai aimé ce que j’ai fait sans trop savoir ce que j’avais provoqué ou suscité, même si j’ai toujours gardé l’espoir de transmettre ce qui m’animait : le bonheur de lire et d’écrire.
Parfois je suis rentrée chez moi, le soir, heureuse d’avoir vécu des moments de grâce que je n’étais en rien sûre d’avoir voulus ou contrôlés.
Et de temps à autre, j’ai craqué parce que j’avais l’impression de n’avoir rien appris ni compris de cet étrange métier de prof.
C’est ce mélange d’impressions variées que j’ai essayé de décrire dans cet ouvrage qui retrace trente-cinq années de doutes, de joies, d’abattement ou d’enthousiasme. Ainsi font, font, font...

Editions Hélène Jacob (2015)
Format : ePub
Témoignage

Mon avis

Nous sommes au cœur du témoignage d’une prof qui en a marre. Marie-Noëlle Garric a été enseignante de lettres modernes dans divers collèges et lycées où elle a pu s’occuper également d’élèves précoces.

Nous entrons dans le vif du sujet où le début de son roman commence quand elle est au plus mal, malade, dépressive, suivie par un psy, avec un homme totalement pour le bio et la planète alors les souvenirs de ses années en tant que professeure arrivent et la submergent, que ce soit des bonnes ou des mauvaises expériences.

Quelque peu redondant, j’ai quand même passé un bon moment de lecture. J’ai été surprise par les anecdotes racontées avec humour, il vaut mieux d’ailleurs pour certaines. Nous passons par différentes émotions, en même temps que cette professeure : rire, colère, tristesse, joie, pitié, compassion...
Ce petit livre se lit facilement, simplement et rapidement.

Ma note : 8 / 10

Je remercie les Editions Hélène Jacob de m’avoir fait découvrir cette lecture drôle et triste à la fois.
Vous pouvez retrouver la fiche du livre, en cliquant sur ce logo :

Hélène Jacob

Laissez un commentaire

Je reçois beaucoup de spam (en anglais pour la plupart) qui n'ont rien à faire au milieu de tous vos commentaires. Il n'est aucune question pour moi de faire une quelconque modération, mais je suis obligé d'activer l'approbation des commentaires afin de filtrer tous ces messages non désirés.
Votre commentaire sera mis en ligne rapidement.