dimanche, 19 août 2018 11:19

Elena Mauli Shapiro - 13, rue Thérèse

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Synopsis

Trevor, un professeur américain qui vient d’emménager à Paris, découvre dans son bureau une vieille boîte remplie de lettres d’amour, de photos jaunies, et de souvenirs : des gants, des pièces de monnaie, un mouchoir en dentelle... Tous racontent la vie de Louise Brunet, une Française ayant vécu au 13, rue Thérèse pendant la Grande Guerre.

L’universitaire commence à reconstituer l’histoire de la jeune femme : son amour indomptable pour son cousin mort au combat, son mariage de convenance avec un homme travaillant pour son père, et sa liaison avec un voisin. Mais alors que Trevor tombe peu à peu amoureux de la charmante et fougueuse Louise, une autre Française, bien vivante celle-là, compte bien le séduire et le garder près d’elle.

Le temps passe, la passion demeure.

Editions Michel Lafon (2012)
301 pages
Historique / Romance

Mon avis

Trevor emménage à Paris et découvre sur son bureau une boite du passé contenant des lettres d’amour, des photos, divers objets... Tout cela appartient à une certaine Louise Brunet. Qui est-elle ? Comment a-t-elle vécu pendant la Première Guerre Mondiale ?

A travers Trevor, nous découvrons son histoire, ou plutôt celui-ci invente son histoire... Parce qu’il ne connait rien d’elle, il imagine sa vie, son passé, son quotidien durant la Guerre... Personnellement j’aurais préféré qu’il fasse des recherches sur elle, au lieu d’interpréter les « indices », les lettres et documents... Mais bon le roman est ainsi fait.

J’aime bien généralement les romans épistolaires et celui-ci était sous forme d’enquête mais je n’ai pas réussi à accrocher avec ce livre... surement à cause du mélange de réalité et des « inventions » de Trevor. C’est vraiment dommage car j’ai beaucoup aimé le concept de reconstituer la vie de Louise au compte goutte, morceau par morceau.
Et puis il y avait trop de notes en bas de pages, très longues en plus... J’avoue ne plus les avoir lu à force. Tant pis si je ne situais pas une situation, j’en avais marre car ça me cassait trop le rythme de lecture...

Dommage, j’aimais l’idée de base.

Ma note : 6 / 10

Laissez un commentaire

Je reçois beaucoup de spam (en anglais pour la plupart) qui n'ont rien à faire au milieu de tous vos commentaires. Il n'est aucune question pour moi de faire une quelconque modération, mais je suis obligé d'activer l'approbation des commentaires afin de filtrer tous ces messages non désirés.
Votre commentaire sera mis en ligne rapidement.

1 Commentaire

  • Posté par La république des livres (22/09/2020 - 13:01)

    Comme toi, je n'ai pas trop apprécié ce roman. Je me souviens que c'était surtout à cause des notes de bas de page interminables. L'imagination de Trevor fait perdre du sens à ce roman je trouve.

Le site utilise des cookies pour son fonctionnement et réaliser des statistiques.