jeudi, 12 mai 2016 21:28

G. Abrielle - Blutsauger : Buveurs de sang

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Synopsis

Depuis plus d’un siècle, Krista combat ceux qui ont fait d’elle une hybride. Née sorcière et transformée contre son gré en créature de la nuit, pour assouvir sa vengeance, elle n’a de cesse de poursuivre les vampires qu’elle considère comme responsables. Se soumettre ou mourir, elle ne leur laisse aucun autre choix, et Krista ne faillit jamais. Mais quand le destin met sur son chemin des êtres avec qui elle n’aurait jamais pensé collaborer, c’est toute son existence qui s’en retrouve bouleversée... Krista va devoir changer son fusil d’épaule, mais à quel prix ?

Editions Rebelle (2013)
492 pages
Bit-lit

Mon avis

Ce roman se décompose en deux grosses parties et une petite.
Krista, Christoph et Gretchen sont respectivement une hybride vampire/sorcière, un vampire et une sorcière. Ils ne boivent que du sang animal et tue les vilains vampires. D’un autre côté, nous avons Lilly, Mia et Leo, des étudiants en Allemagne. La première a un problème singulier, elle ne rêve pas et jamais cela ne lui est arrivé.
Dans la seconde partie, Krista, Gretchen et Christoph combattent Zsolt, le créateur de l’hybride qui veut la récupérer et dominer le monde.
La dernière correspond au final et à la grosse bataille des méchants vampires contre les gentils.

Alors comment décrire ma lecture.
Durant la première partie et tout le début, j’ai vraiment eu du mal à cerner l’histoire et où l’auteur cherchait à m’emmener... La deuxième est longue, trop longue, j’ai été dans l’attente d’une quelconque action de l’un des deux camps. La troisième partie, c’est l’inverse, c’est beaucoup trop rapide, j’ai une très grosse impression de bâclage.

Pour ce qui est des personnages, je ne me suis pas du tout attachée à eux. Christoph, malgré son âge avancé en tant que vampire, n’a aucune expérience, on dirait un jeune vampire d’une centaine d’années. Krista n’arrête pas de se plaindre. Et puis c’est quoi cette manie d’avoir des nouveaux pouvoirs et de l’expliquer par : « Non mais c’est une hybride alors c’est normal ». Il n’y a que Gretchen qui trouve grâce à mes yeux. Le méchant Zsolt aurait pu également trouver gain de cause à mes yeux car il est sadique à souhait mais finalement, sa seule ambition est Krista et cela est bien lassant à force.

Le final fait tout dans un roman et celui-ci aurait pu être super car c’est une excellente idée mais il est très très mal amené. C’est totalement incohérent. Les personnages tombent comme des mouches, on dirait juste que l’auteur essaie de se débarrasser d’eux au plus vite.

Dommage pour moi, ce roman n’a pas su me plaire.

Ma note : 2,5 / 10

Je remercie les Editions Rebelle pour ce service presse mais désolée je ne recommande pas ce roman.

Laissez un commentaire

Je reçois beaucoup de spam (en anglais pour la plupart) qui n'ont rien à faire au milieu de tous vos commentaires. Il n'est aucune question pour moi de faire une quelconque modération, mais je suis obligé d'activer l'approbation des commentaires afin de filtrer tous ces messages non désirés.
Votre commentaire sera mis en ligne rapidement.