lundi, 24 avril 2017 14:22

Uni Yamasaki - Bodysuit fetish

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Synopsis

« Je suis fétichiste des vêtements, puis-je te tripoter dans ta combinaison moulante ? »

Cette proposition alléchante vient du beau Tôma, pour qui Kuroe a accepté d’être modèle. Ce qui devait être un simple échange de bons procédés entre deux étudiants en design, respectivement de mode et de jeux vidéo, se transforme tout à coup en une situation embarrassante à laquelle Kuroe devrait vouloir se soustraire. Mais qui ne craquerait pas face au charme hypnotique de Tôma, avec ses expressions adorables, sa sincérité alarmante et son côté trop passionné ? Car si Kuroe est aussi peu réticent, c’est parce que Tôma lui rappelle sa propre obsession...

Editions IDP (2017)
192 pages
Yaoi

Mon avis

Kuroe a besoin de Tôma pour fabriquer ses modèles de personnages de jeux vidéo. Celui-ci accepte à condition que Kuroe devienne son propre modèle pour les essayages. Mais le jeune homme ne sait pas dans quoi il s’embarque car Tôma est fétichiste des vêtements et va tout simplement vouloir le dévorer.

J’ai trouvé ce yaoi très original. Il n’y a rien de malsain dans le fétichisme de Tôma. Bien que celui-ci soit excité à la vue de Kuroe dans des combinaisons moulantes, d’autres sentiments naissent également.
Les personnages sont approfondis. On découvre tout d’eux, de leur passion des jeux vidéo ou de la mode... Leur relation avance naturellement. Tôma a peur que Kuroe le trouve bizarre et refuse de rester son modèle et Kuroe se rend compte qu’il ne peut plus se passer de Tôma et son fétichisme l’effraie car il a peur qu’il n’aime que son corps habillé et non pas lui tout entier.
Les dessins sont vraiment très bien réussis et travaillés. Ce n’est pas le tout de dessiner un corps nu mais un corps habillé d’une combinaison moulante, c’est totalement différent. Nous avons l’impression que les vêtements sont taillés pour Kuroe et les mouvements sont très fluides.

Le fétichisme avec des sentiments et de l’originalité, voilà ce qui vous attend !

Ma note : 8,5 / 10

Je remercie les Editions IDP pour ce service presse.

Laissez un commentaire

Je reçois beaucoup de spam (en anglais pour la plupart) qui n'ont rien à faire au milieu de tous vos commentaires. Il n'est aucune question pour moi de faire une quelconque modération, mais je suis obligé d'activer l'approbation des commentaires afin de filtrer tous ces messages non désirés.
Votre commentaire sera mis en ligne rapidement.