jeudi, 31 décembre 2015 14:23

Christophe Baniol - Dossard 1112

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Synopsis

Un monsieur Tout-le-monde qui devient triathlète.
Un sportif du dimanche qui se rêve en champion.
Un quadragénaire, pris dans les soubresauts de sa vie, qui tente de leur faire face par une voie pas banale.
Un homme meurtri qui, pour rester debout, décide d’accélérer.
Une histoire de souffrance et de grands moments qui nous rappelle, comme l’écrivait Maupassant, que la vie n’est ni si bonne ni si mauvaise qu’on le croit.
Le témoignage émouvant d’un père, d’un fils, d’un frère, qui souffre comme il aime et rit comme il pleure.
Une ode à l’amour et à la sueur de vivre !

Editions Hélène Jacob (2015)
Format : ePub
Autobiographie

Mon avis

Je pense que les premières lignes du roman résument bien celui-ci :

On n’arrive pas au triathlon longue distance par hasard.
On ne s’aventure pas par hasard sur les routes d’Embrun le 15 août ou sur celles de l’arrière-pays niçois le dernier dimanche de juin.
On y arrive parce qu’on a quelque chose à dire. Aux autres, un peu, mais surtout à soi-même.
On y arrive parce que la vie a été chienne et qu’elle nous doit une revanche, ou au contraire parce qu’elle a été trop douce et qu’on souhaite lui montrer qu’on est là, que l’on n’a pas oublié d’exister.
Pour moi, ce fut les deux.

Ce roman est un message d’amour de l’auteur à sa fille mais aussi de courage adressé à tous.
C’est autant un témoignage d’un sportif, d’un triathlète que d’un père qui nous confie sa vie privée aux moments les plus difficiles.

En tant que non sportive, j’ai du mal à me retrouver dans ce roman mais j’ai essayé de me mettre dans la peau d’une triathlète (oui j’ai énormément d’imagination !) et j’ai ressenti les peines, les difficultés, les douleurs, les doutes, les joies, les questions, les encouragements de l’auteur... Que d’émotions dans ce roman.
Les passages de vie privée sont très émouvants.
Il est facile de s’identifier à ce témoignage car nous avons tous eu des moments de faiblesses et ce roman nous rebooste pour affronter nos blessures, les colmater et atteindre la ligne d’arrivée.

Quelques bémols à mon goût avec une chronologie déroutante, des personnages au nom un peu trop proche pour les différencier. Mais ce n’est pas grand-chose par rapport à la générosité que ce roman contient, et nous avons aussi de l’humour et des jeux de mots qui donnent de la force pour avancer aussi bien dans une cote que dans notre lecture.

Ma note : 7,5 / 10

Je remercie les Editions Hélène Jacob pour cette lecture qui recharge les batteries.
Vous pouvez retrouver la fiche du livre, en cliquant sur ce logo :

Hélène Jacob

Laissez un commentaire

Je reçois beaucoup de spam (en anglais pour la plupart) qui n'ont rien à faire au milieu de tous vos commentaires. Il n'est aucune question pour moi de faire une quelconque modération, mais je suis obligé d'activer l'approbation des commentaires afin de filtrer tous ces messages non désirés.
Votre commentaire sera mis en ligne rapidement.