jeudi, 07 mai 2015 09:18

Mehdy Brunet - Sans raison...

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Synopsis

Je suis dans cette chapelle, avec ma femme et mes deux enfants, je regarde le prêtre faire son sermon, mais aucun son ne me parvient.

Je m'appelle Josey Kowalsky et en me regardant observer les cercueils de ma femme et de ma fille, mon père comprend.

Il comprend que là, au milieu de cette chapelle, son fils est mort. Il vient d'assister, impuissant, à la naissance d'un prédateur.

Editions Taurnada (2015)
Format : ePub
Thriller

Mon avis

Comment réagiriez-vous si votre femme et votre fille étaient enlevées ? Que se passerait-il dans votre tête si vous receviez une vidéo où vous voyez celle que vous aimez et qui est enceinte être violée et frappée devant les yeux de votre enfant chérie ? Que se passerait-il en vous si on vous demandait d'identifier les corps noyés de votre femme et de votre fille ?
C'est ce qu'il arrive à Josey Kowalsky et ce jour-là son monde s'effondre, sa seule envie est de retrouver ces salopards et de leur faire la peau.

Ce thriller sur la vengeance d'une famille face à la perte d'une partie de celle-ci est vraiment addictif. J'ai commencé le roman en parallèle d'un autre, en me disant que je pourrais l'arrêter facilement mais non ! Il me fallait poursuivre, je voulais savoir la suite, j'en étais droguée !

Josey et son père veulent faire justice eux-mêmes et ils devront en subir les conséquences : avoir la mort d'un ou plusieurs hommes sur la conscience, perdre leur humanité, être pourchassés... Mais on comprend leurs intentions ! Je ne sais pas comment je réagirais si on me prenait ma famille d'une façon aussi cruelle, je pense que je péterais un câble !
Josey se montre d'une violence sans nom pour faire souffrir les jeunes gens qui ont torturé sa famille. Il est en colère et cela se ressent dans ces actes. On pourrait critiquer cette partie en disant que ce n'est pas bien de se faire vengeance soi-même mais nous ne savons pas comment nous réagirions s'il nous arrivait la même chose...

Un petit bémol peut-être ? Il me manque une petite touche féminine, même si c'est vrai qu'on déprime plus qu'un homme, nous ne sommes pas toutes comme ça.
Par contre, les relations père-fils sont bien représentées, l'ancien veut aider son enfant, le protéger, être là pour lui. Il sent que son fils est au bord du gouffre et doit le soutenir, surtout qu'il a lui aussi perdu sa petite-fille dans l'histoire.

J'ai bien aimé la fin de ce roman, serait-elle une ouverture à une suite ? Humm à creuser.

Ma note : 8,5 / 10

Je remercie Joël Maïssa et les Editions Taurnada pour ce très bon roman de vengeance.

Laissez un commentaire

Je reçois beaucoup de spam (en anglais pour la plupart) qui n'ont rien à faire au milieu de tous vos commentaires. Il n'est aucune question pour moi de faire une quelconque modération, mais je suis obligé d'activer l'approbation des commentaires afin de filtrer tous ces messages non désirés.
Votre commentaire sera mis en ligne rapidement.